C'est la toute première rentrée du Perco. La première fois qu'il se retrouve, seul, avec d'autres enfants, que nous ne connaissons pas (même s'il a pu en croiser quelques-uns, quelquefois, au parc en bas de chez nous.)

Il est ravi, et moi aussi :)

Nous avons organisé cet été deux semaines de vacances à la montagne, avec des amis et eurs enfants. Quatre couples – donc huit adultes – et sept enfants, dont trois plus grands que le Perco et trois plus petits, dont une paire de jumeaux de quelques mois… Ça n'a pas été très calme, et la disposition des lieux a fait que le Perco a perdu l'habitude d'aller sur le pot au bon moment, mais on a vu les énormes progrès qu'il a faits par ailleurs. Il parle beaucoup plus, maintenant, déjà ! Et on l'a vu apprécier, de plus en plus pendant le séjour, la compagnie des autres enfants…

On est revenus il y a dix jours, et j'ai pu voir la suite de ces progrès hier encore, où il a évoqué l'école tout seul en la voyant, et où il a préféré quitter le parc pour aller courir avec d'autres enfants sur la pelouse à côté.
Bref, Perco enchanté, parce que plein d'enfants de son âge, plein de jouets, et – non moins important – "Tour botoggan école !"

Quant à moi, je gagne des heures de *vraie* tranquillité. Pas de vraie liberté, encore, parce qu'on se retrouve en panne d'infirmière pour le dextro du matin, que même quand on en aura une ou que la maîtresse aura pris le relai, je devrai rester disponible en cas de soucis.

Mais ce matin, j'ai pu – sans avoir à me demander si le Perco faisait une bêtise ou s'ennuyait – faire la vaisselle, et peindre et nettoyer quelques trucs qui attendaient depuis des mois que je m'en occupe.

Vive l'école :)

(… et maintenant, ranger avant que ce soit l'heure de le récupérer. Quand même.)