C'est le nom que j'ai envie de donner à mon "experiment in clasped weft" – une looongue (pour moi) pièce de tissu, réalisée entièrement en fil de coton Bombay et avec cette technique à laquelle je ne trouve pas de nom satisfaisant en français. Le principe est de partager la largeur de l'ouvrage entre deux fils de trame différents, qui se font un câlin au point de rencontre, et repartent ensuite sagement vers la lisière. DU coup, oui, ça fait un fil de trame doublement double, sivvoyéskejveudire (non ? tant pis ^^)

On peut faire de jolies choses, et je suis relativement satisfaite du résultat vu toutes les cȃσߡ“ǃ¬Ïßœ¡“es que j'ai faites en réalisant le machin.

Ce-qu'il-ne-faut-pas-faire

La photo a été prise tard (très tôt ?) cette nuit, après le nouage des franges et avant d'aller me coucher, épuisée mais soulagée d'en avoir ENFIN fini avec ce truc qui encombrait mon métier depuis, pfiouh, tout ça. L'image est moche, mais c'est assorti à mon sentiment devant ce, euh, truc. Dont je ne sais absolument pas quoi faire.

Résumons.

  • J'ai monté la chaîne n'importe comment, du coup si la tension était bonne sur le début, après c'était complètement pourri
  • en plus de ça, mon papier sur lequel s'enroulait la chaîne n'était pas assez large, pas assez épais, du coup c'était encore pire sur les côtés
  • erreur plus subjective : j'aurais dû mieux génrer les changements de couleur, et m'en tenir au motif de vagues sur toute la longueur – mais sur ce point-là, j'assume : je voulais en finir le plus vite possible après ma dernière faute[1]
  • quand on coupe les fils de chaîne pour tout retendre, on fait attention à mettre le peigne en position NEUTRE. Pas basse. Sinon en cours de travail un fil sur deux est trop tendu et l'autre pas assez. Le rattrappage a été plus simple que pour les soucis précédents (pick-up stick mon ami) mais m*rde quoi, c'était juste le pompon.

Donc pour le projet suivant, je prévois ça :

  • voir si je peux prendre du papier peint pour l'ensouple : plus épais que le kraft, potentiellement pile de la bonne largeur
  • pas forcément plus court, mais moins large, histoire de pas me casser la tête pour rien
  • UNI, mais avec un fil rigolo (j'ai pile ce qu'il faut)

Problème : je sais pas non plus ce que j'en ferai. Mais au moins ce devrait être plus réussi, et moins agaçant.

Note

[1] Au bout des fils Et puis j'arrivais au bout de la chaîne, alors qu'il ne me restait plus de trame ou presque des deux côtés : c'était un signe du destin (clic sur l'aperçu).