Je suis un peu de mauvais poil, alors pour me remonter le moral je fais un petit historique. Sans compter les portefeuilles. Fuyez pas, ce sera court (mais même avec les portefeuilles ç'aurait pas été bien long, allez.)

Mon premier porte-monnaie ever, je crois bien, était un machin en plastoc transparent à fermoir en métal façon toc. Je devais avoir six ans maximum. La chaînette fixée sur les côtés, pour porter le truc en bandoulière, a vite sauté mais c'était pas grave.
Mon deuxième avait en gros la même forme, mais se fermait avec un zip, était en imitation cuir rose et avait sur un côté un petit médaillon marron avec un D imprimé en creux. Je crois bien que je l'ai utilisé de la fin du collège jusqu'après le lycée.
Le troisième est bien plus récent, je crois bien qu'il date de peu avant ou après ma rencontre avec Sylvain (2003, donc.) C'était une petite bourse fabriquée à l'arrache avec un bout de feutrine bleue, un ruban et une perle en bois. Puis je l'ai perdue, je sais plus comment.

J'en avais fait une autre avant de perdre la bleue. Plus grande, taillée dans un pantalon malheureusement plus mettable, mais dont j'aimais bien le tissu... La voilà en kit :

purse-kit.JPG

Je l'ai dépiautée pour qu'elle serve de modèle à la nouvelle, encore un peu plus grande...

purse-patch1.JPG

Tadaaa !

L'intérieur est un morceau de jean blanc (boudiou que je l'aimais ce pantalon... ), l'extérieur est taillé dans un carré de patchwork piqué à ma belle-mère (avec son accord, hein ; elle m'a rassurée, c'était juste un exercice). Le disque de base est aussi grand que le dessous de plat, là :

purse-patch4.JPG

J'ai eu un peu peur en cousant les deux ensemble[1] que le résultat soit un peu tordu, mais finalement aucun soucis. Pareil pour l'épaisseur : elle ne rentrera pas dans une poche, mais bon de toute façon c'était pas le but. Et puis on a la place de fouiller dedans pour retrouver ses sous.

purse-patch3.JPG

J'ai posé des oeillets[2]. Eh bah c'est super bien, mais la trouyauteuse le poinçon fourni avec les oeillets a déclaré forfait après le troisième trou. Haha. Résultat : poinçon pour repérer, surtout, puis ciseaux - quitte à faire un trou un chouïa trop petit, ce qui vaut mieux que l'inverse. Le système pour la fixation n'est pas super pratique, mais au moins il risque pas de lâcher avant que j'utilise le reste des oeillets (j'ai des projets.)
Le cordon est une tresse de coton faite à la va-vite - un peu trop mince pour que la perle le serre correctement, d'où l'ajout pour rétrécir le diamètre de celle-ci, ajout redécoré avec deux petites perles supplémentaires au passage (je suis incorrigible.) C'est quand même pas très élégant , du coup je referai probablement bientôt un cordon plus épais...

purse-patch2.JPG

Mais pas tout de suite. Là je suis juste contente du résultat d'ensemble, et d'avoir de nouveau un porte-monnaie :)

Notes

[1] J'espère que ça tiendra bien, d'ailleurs... Le fil est pile de la bonne couleur, mais s'il tient pas...

[2] 4mm, huit en tout ; il en aurait sans doute fallu deux de plus pour que ça ferme bien mais j'ai pas réfléchi et puis ç'auait été casse-pieds à calculer